Rafraîchissement adiabatique

Installez la solution écologique et économique adaptable à votre bâtiment.

Quelle est la fonction du rafraîchissement adiabatique ou rafraîchissement par évaporation ? 

Son rôle est de rafraîchir localement à l’intérieur du bâtiment en utilisant les énergies naturelles. En effet son principe est issu d’un phénomène naturel que l’on peut observer près d’un point d’eau en période estivale, il utilise l’énergie procurée par les températures élevées de l’air pour transformer l’eau en vapeur d’eau et ainsi rafraîchir l’air et apporter confort et bien-être. C’est la solution qui permet de diminuer la température ressentie pendant les pics de chaleur et la canicule avec des dépenses en investissement et entretien moindres à comparer à l’installation de la climatisation classique. SIA l’installe dans tous les types de bâtiments industriels et de grand volume, en construction ou en rénovation et aussi dans les bureaux, les locaux d’enseignement, les ERP, les data centers et les salles de fitness…Nos installations peuvent être aussi combinées à des équipements de CTA (Centrale Traitement d’Air) simple ou double-flux grâce à un paramétrage optimisé du pilotageSIA établie toujours un diagnostic au préalable, qui prend en compte plusieurs paramètres : le climat, la dimension et la structure du bâtiment, la nature de l’activité, l’occupation des locaux, la température et hygrométrie extérieure, la température et le débit de l’air soufflé en fonction des apports calorifiques. Le système installé utilise seulement de l’énergie pour ventiler, la puissance électrique est très faible de l’ordre de  1,5 kW d’électricité consommée pour 13000 m3/h 1,5 kW (6 fois moins que la climatisation).

Quelle est la différence entre la climatisation et le rafraîchissement par évaporation ?

La climatisation refroidit l’air ambiant grâce à un fluide frigorigène et évacue la chaleur à l’extérieur avec un compresseur. Par conséquent, plus on utilise de climatiseurs, plus on rejette de la chaleur dans l’air et plus on contribue au réchauffement climatique.

Du fait de la technologie utilisée par le rafraichissement adiabatique, il est impossible d’imposer une température précise, car la performance du procédé est associée à la température et à l’hygrométrie extérieure. On préfère la notion de température de confort qui associe le degré hygrométrique, la vitesse de l’air et sa température. La température de soufflage est la plupart du temps aux alentours de 23,5°C par 35°C extérieur ; il est possible de maintenir une température mesurée de 28°C correspondant à un ressenti de 26°C pour un déplacement d’air de 1 m/s environ. C’est la variation de vitesse qui permet ainsi de conserver la température de confort souhaitée.

Comment fonctionne le rafraîchissement par évaporation ?

Afin de passer d’un état liquide à un état gazeux, l’eau a besoin d’énergie. La mise en contact de l’air avec l’eau permet l’évaporation de cette dernière, ainsi que l’abaissement de la température de l’air. Un rafraîchisseur adiabatique permet cet échange entre l’air et l’eau, et de fait l’insufflation d’un air plus frais. On parle de refroidissement adiabatique car l’énergie totale de l’air reste la même (si on supprime l’énergie fournie par le ventilateur). L’énergie sensible est transformée en énergie latente sous forme de vapeur d’eau. Ce qui permet d’évaporer l’eau, c’est la chaleur gratuite de l’air, d’où un bilan énergétique substantiellement favorable. On utilise uniquement de l’énergie pour ventiler, l’eau utilisée fonctionne dans un cycle fermé, la consommation d’eau correspond seulement à l’eau évaporée et à l’ajustement quelquefois nécessaire de sa dureté.

Comment utiliser les équipements destinés à la protection incendie avec le rafraîchissement adiabatique ?

Avec son offre basée sur les énergies naturelles, SIA optimise l’installation de désenfumage naturel afin d’utiliser les exutoires comme ouvrant d’aération avec le système de rafraichissement par évaporation, sans climatisation. SIA établie un diagnostic complet du bâtiment avant de réaliser les travaux.

  • Analyse du besoin de rafraichissement par poste de travail ou implantation d’activité
  • Dimensionnement des équipements appelés adiabox, étude du besoin de renforcement de la structure ponctuellement en façade ou toiture,
  • Analyse de la qualité de l’eau, choix du nombre de cycle de renouvellement en fonction de sa dureté,
  • Etude du renouvellement d’air et de la ventilation naturelle en place,
  • Dimensionnement des entrées et sorties d’air : augmentation possible de capacité d’ouverture des lanterneaux, modification des verrières, ou ajout d’ouvrants en toiture.
  • Choix adapté du système de diffusion d’air : gaine textile, gaine métallique, diffuseur 8 voies ou buses de soufflage,
  • Sens du soufflage ad hoc : vers le bas, vers le haut ou vers le coté,
  • Implantation des diffuseurs d’air en fonction des activités. Par exemple  pour des bâtiments dont l’activité est le foot indoor, on implantera les diffuseurs au niveau des couloirs d’accès au terrain pour ne pas avoir de gaine directement au-dessus de la zone de jeux.

L’installation:

C’est un domaine qui répond à des exigences réglementaires et par conséquent qui nécessite que l’installation soit faite par des professionnels et des experts des énergies naturelles.

Quel que soit le chantier la problématique, le projet, et le type d’activité (EIC, ERP, ICPE, locaux de stockage, locaux industriel et commerciaux) nous installons la solution la plus performante du marché en rafraîchissement par évaporation. Comme le le système fonctionne avec de l’eau du réseau urbain, on a besoin de brancher les appareils  au réseau d’eau.

Choix du pilotage et de la régulation à distance : une consigne qui limite la haute hygrométrie peut être ajoutée pour s’assurer qu’elle ne dépasse pas un certain seuil. Implantation d’une sonde de température et hygrométrie intérieure et extérieure qui permet de basculer en mode free-cooling (ventilation seule) au mode adiabatique (avec une pompe de circulation d’eau en marche).

Notre engagement sur la performance :

Soucieuse du confort de ses clients,SIA s’engage à obtenir une différence de 7°C de température entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment,notamment quand la température extérieure est élevée à partir de 35°C. SIA étudie, installe le système de rafraîchissement et mesure la température obtenue pour chaque bâtiment.Le suivi est assuré par des sondes connectées permettant une amélioration quantifiée du bien-être des occupants.

La maintenance :

Seul un entretien annuel est nécessaire afin de procéder à l’hivernage des appareils : nettoyer, couper l’arrivée d’eau et protéger l’appareil. SIA propose un contrat de maintenance prenant en compte les pièces de rechange suivantes : ventilateur, pompe de circulation, électrovanne d’arrivée d’eau et vanne de vidange.

La sécurité, notre priorité:

Les travaux sont réalisés avec le respect absolu des règles de sécurité pour les équipements et les personnes.

Notre démarche orientée développement durable :

Nous sélectionnons les systèmes qui contribuent à lutter contre le réchauffement climatique et les îlots de chaleur urbain, et qui apportent du confort et du bien-être à l’occupant. Du fait de son principe, le rafraîchissement adiabatique est la meilleure alternative à la climatisation. Son fonctionnement n’a pas besoin de gaz réfrigérant à l’origine des GES, et consomme très peu d’électricité. Il est aussi possible d’optimiser et de diminuer la consommation d’eau en mettant en place un système de récupération d’eau de pluie.

SIA s’assure que les déchets générés sur ses chantiers sont triés sur ses propres sites, mises en décharges selon la réglementation en vigueur.