Pilotage & automates

Le pilotage permet d’automatiser l’ensemble de nos solutions en gestion énergétique, en garantissant des performances optimales.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter un commercial ou feuilletez la brochure et la plaquette GENATIS.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter un commercial ou feuilletez la brochure et la plaquette GENATIS.

Sécurité

Le pilotage est conçu pour laisser la priorité aux urgences telle que la fonction désenfumage.

 

Économique

Le pilotage permet d’optimiser les solutions (ventilation naturelle, ombrage…) et d’accroître les économies déjà réalisées sans pilotage.

 

Confort

Le pilotage assure un confort indirect, surtout ressentit lorsque l’on en est privé. Il évite l’intervention humaine. L’automatisation permet de gagner du temps et de libérer l’esprit de l’utilisateur.

 

Le pilotage est réalisé par l’interaction continue de différents accessoires prenant en compte des phénomènes intérieurs comme extérieurs au bâtiment. Cette communication donne lieu à l’exécution de tâches propres à chaques solutions (ouverture/fermeture d’ouvrants ; ombrage partiel ou non ; lumière artificielle activée ou éteinte…)

L’installation de ces sondes et autres accessoires (intérieure et extérieure) doit être étudiée au mieux afin d’obtenir les résultats escomptés. Elles peuvent mesurer les températures intérieures et extérieures, le taux de CO2, l’hygrométrie ou encore la luminosité (Lux) dans une pièce.

Afin de permettre aux installations d’exécuter certaines fonctions, il est impératif de connaître le besoin des occupants qui se traduit par une consigne auprès des automates dans le but de réguler et être au plus proche du besoin.

Pilotage & Gradation de l’éclairage artificiel

Ce principe est simple, il permet d’apporter la juste quantité d’éclairage artificiel en fonction de la lumière naturelle déjà présente. Selon le secteur d’activité, un nombre de Lux (unité de mesure de l’éclairement lumineux : Lux/m²) minimum est nécessaire. En fonction de la saison, de la période de la journée ou encore de l’exposition, le nombre de Lux nécessaire peut ne pas être atteint par la simple lumière naturelle. C’est alors que la gradation de l’éclairage artificiel prend le relais.

Bien qu’une énergie artificielle soit utilisée, d’un point de vue économique et écologique cette solution est la plus pertinente puisqu’elle ne sert à amener qu’un complément. Il n’y a donc aucun surplus, ce qui évite des dépenses énergétiques non nécessaires.

Pilotage & Ventilation naturelle

La ventilation peut être optimisée par le pilotage. Le schéma permet d’illustrer l’importance du pilotage, notamment la nuit. La température est ainsi abaissée sans intervention humaine. A savoir également que les différents équipements permettant le pilotage (sondes, capteurs et automates) jouent un rôle important la journée en tenant compte des différents éléments naturels (pluie, température extérieure, taux de CO2). Cette installation permet d’assurer le confort dans le bâtiment, de jour comme de nuit.

Ce fonctionnement est le même pour la façade double peau avec des capteurs permettant d’identifier les moments opportuns pour conserver ou abaisser la température intérieure. Les ouvrants en partie haute, basse et en façade de la double peau permettent cette régulation pilotée.

Pilotage & Rafraîchissement par évaporation

La solution de rafraichissement adiabatique permet de faire entrer de l’air frais dans le bâtiment. Le pilotage de cette solution entraîne une meilleure gestion de l’installation. Les équipements et sondes permettent de gérer le taux d’hygrométrie à l’intérieur du bâtiment, la température intérieure et extérieure… Selon les informations reçues des différentes sondes, l’automate déclenchera une action sur le système adiabatique, si nécessaire.

Lorsque le rafraîchissement n’est pas nécessaire, seule une amenée d’air neuf suffit. Le déclenchement est donc automatisé par le pilotage qui régule au mieux afin de limiter les dépenses énergétiques et assure un confort optimal au sein du bâtiment. Il est néanmoins important de lier ce pilotage à des ouvrants de toiture permettant de dépressuriser le bâtiment et laisser échapper l’air chaud.

Pilotage & Solutions d’ombrage

Le pilotage de l’ombrage peut se faire de différentes sortes : en façade et/ou en toiture. Les solutions d’ombrage peuvent être des brise-soleil mobiles ou encore des appareils équipés de verres électrochrome. Dans les différents cas, les capteurs permettent le pilotage de la solution pour maximiser les bienfaits. L’automatisation de l’ombrage permet donc de limiter la surchauffe et l’éblouissement à l’intérieur d’un bâtiment en déviant les rayons directs et indirects. Cette occultation peut être partielle ou complète selon les besoins des utilisateurs.

L’automate permet lui de gérer ces apports en toute autonomie afin d’apporter un confort optimal aux utilisateurs en limitant l’intervention humaine.